Hotel Mas Pastora

Le Mas

Hôtel Mas Pastora
Le Mas

Une histoire unique à Llafranc

Selon la tradition des villas romaines, de grandes et belles fermes ont été construites dans la campagne catalane, remplissant souvent deux fonctions: loger la famille propriétaire et être en même temps le centre de la production agricole des champs environnants. Mas Pastora a été construit au 18ème siècle, au cœur d’une exploitation agricole, à une époque où la piraterie et les attaques de corsaires, qui attaquaient la côte ampurdanaise depuis le 12ème siècle, n’étaient plus fréquents. Au cours des siècles précédents, la peur des vols, des assassinats et des enlèvements avait forcé les populations côtières à quitter leurs villages pour s’installer à l’intérieur des terres, à Palafrugell, Calonge ou Torroella de Montgrí, où elles avaient plus de chances de fuir les attaques. Mais avec la paix, il semble qu’ils ont osé reconstruire près de la mer.

Ainsi, Mas Pastora a été construit à Llafranc, mais le souvenir d’attaques sanglantes de par le passé devait être très présent, car ils ont construit une tour de guet adjacente depuis laquelle l’entrée de la baie de Llafranc pouvait être observée et surveillée. On ne sait pas si cela a jamais été utile, mais cela a dû donner un sentiment de sécurité à ses premiers habitants et c’est aujourd’hui une partie essentielle de la maison, à laquelle elle confère un emballage de toute beauté.

La ferme et ses terres, qui s’appelait Mas Pastora, appartenait aux marquis de Cruilles jusqu’à ce que, selon la légende, elle ait cessé de faire partie des biens de la branche principale de la famille pour récompenser un frère plus jeune, qui s’avérait être simplet . Sa vie joyeuse et dissolue lui donna beaucoup de joie jusqu’à ce qu’il réalise qu’il risquait de passer l’éternité en enfer. Rongé par les remords et la peur et croyant qu’il s’assurerait l’éternité-même au paradis, il fit don de Mas Pastora à l’évêché.

La vie à Mas Pastora continuât dans le calme, sous le contrôle de l’évêque et sous l’autorité des « masovers », responsables de ses plus de cent hectares de champs et de forêts.

Plusieurs décennies plus tard, au début du XXe siècle, une famille barcelonaise qui naviguait le long de la paradisiaque Costa Brava connaissait la Masía et la grand-mère de ses propriétaires actuels en est tombée amoureuse. Une femme d’une grande beauté et d’un fort caractère, qui réussit à convaincre son mari qu’ils étaient déjà un peu trop âgés pour naviguer sur un voilier chaque été et qu’ils devaient s’installer à Llafranc. C’était l’été 1936.

Depuis lors, la famille a passé ses vacances et de longues périodes à rénover la maison, à prendre soin du paysage et à apprendre à aimer le calme et la paix des lieux.

Il y a trois ans, les propriétaires actuels ont décidé de transformer la grande maison, qui ne convient plus aujourd’hui à une vie de famille, en un hôtel de charme. Ils y ont mis tout leur coeur, pour maintenir la structure et la grâce des détails de la ferme centenaire, pour le plus grand plaisir de ses invités, maintenant et à l’avenir.